LA STATION I.S.S

 

2017

Janvier, l'équipage 50 d'ISS va réaliser 2 EVA courant janvier les 6 et 13 janvier pour remplacer 6 batteries au Lithium-ion sous les panneaux solaires S4. 48 batteries Ni-H sont à remplacer entre 2017 et 2019. Thomas Pesquet réalise l'EVA 39 avec Kimbrough.

8-13 janvier, EVA US 38-39, les astronautes Shane Kimbrough-Peggy Whitson, puis Shane Kimbrough-Thomas Pesquet changent 6 batteries Lithium sur les canaux 3A et 1A, sur la poutre S4 de la station.

12 janvier, l'échec au dernier lancement de Progress MS 04 en décembre serait du à l'injection de "corps étrangers" par la turbo pompe LOX de l'étage supérieur. Le réservoir LOX de l'étage se serait détruit en vol. Le lanceur Soyouz FG des vaisseaux haités utilisent le même moteur RD 01110.

13 janvier, Selon l'agence Russe Interfax, le vaisseau Soyouz MS 04, qui doit être lancé le 27 mars serait inapte au vol, il restera au sol jusqu'à nouvel ordre. Le lancement du Progress MS 05 avec le dernier lanceur Soyouz U reporté au 21 février se fera avec un nouveau moteur RD 0110 du Block I.
Soyouz MS04 doit partir avec un équipage de 2 astronautes, le russe Fiodor Yourchinkhine et l'américain Jack Fisher pour un vol de 6 mois.
A l'origine, l'équipage devait être constitué d'Alexandre Missourkine, de Nikolaï Tikhonov et de Mark Vande Hei. Mais, quand Roscosmos a décidé de réduire le format de ses équipages permanents de l'ISS à seulement deux cosmonautes, Tikhonov a été écarté. L'Américain Vande Hei ne possédant pas la qualification d'ingénieur de bord, il ne pouvait pas voler seul sur un Soyouz avec son commandant russe. Le binôme Missourkine/Vande Hei a donc été remplacé par le binôme du vaisseau suivant. Le 16 janvier, la Russie annonce que l'équipage Yourchikhin et Fisher volera dans le Soyouz MS05 à la place du MS04. A Baikonour, 2 vaisseaux Soyouz sont en processing en parallèle pour les vols de mars et mai 2017, afin d'avoir toujours un vaisseaux de secours. La dernière inversion de Soyouz a eu lieu en 2012, le Soyouz 704 TMA 04M a été déclaré inapte au vol suite à une brèche dans le module de descente lors d'essai de pressurisation. Il a été remplacé par le 705, prévu pour le vol TMA 05M.
 

16 janvier, lancement depuis le module Japonais de la station de 6 nano satellites pour le Japon, Singapour et l'Italie. Les satellites emporté par le HTV 6 ont été placé dans le mécanisme de déploiement JSSOD du module Kibo, utilisé pour la première fois en 2012 pour des CubeSats.

18 janvier, l'équipage Yourchikhin/Fisher ne partira pas avant le 20 avril, soit avec un mois de retard avec le vaisseau 735 (ex MS05). L'équipage suivant partira sur le vaisseau 736 pour le vol MS05 le 27 juillet au lieu du 29 mai et l'équipage d'automne partira avec le vaisseau 734 (ex MS04)pour le vol MS06 en septembre. Conséquence, le retour du MS 02 avec Ryzhikov, Borisenko et Kimbrough est repoussé du 25 février au 10 avril, afin de laisser la station occupé par 6 êrsonnes le plus logtemps possible. Le Soyouz MS 02 peut "teinr" en orbite jusqu'à mi mai. Autre conséquence, le vol de Novitskiy, Pesquet et Whitson pourrait être allongé jusqu'en mi juin si le Soyouz MS05 part fin juillet.

20 janvier, la NASA demande à passer son occupation permanente d'ISS de 3 à 4 astronautes à partir de septembre prochain en permettant à Boeing d'acheter des sièges de Soyouz à la Russie, dans le cadre d'un accord avec Energia qui a suivit le démantèlement du Sea Launch en 2015. Le plan initial de la NASA était de mettre 4 astronautes sur ISS avec des vaisseaux commerciaux (Dragon, CST). LA récente décision des russes de réduire l'équipage du Soyouz à seulement 2 cosmonautes offre une opportunité pour les Américians. Pour les Russes, la charge de travail à bord ne nécessite pas l'envoi de 3 cosmonautes tant que le module Nauka se sera pas envoyer en orbite. La NASA doit valider le transport d'équipage US sur les 2 Soyouz qui partiront à l'automne, MS-06 et au printemps MS-08. Boeing achèterait aussi 3 places en 2019 si les vaisseaux commerciaux CST ou Dragon avaient encore du retard. 

27 janvier, après 46 jours attaché à ISS, le cargo Japonais HTV 6 quitte la station. L’Agence spatiale japonaise, JAXA, profite du départ de son vaisseau cargo pour tester le « KITE » (Kounotori Integrated Tether Experiment), une attache électrodynamique expérimentale de 700 mètres de long. Son but est de tirer le véhicule en direction de la Terre plus rapidement et avec plus de précision. Ce genre de technologie devrait être très utile pour les satellites du futur : on pourra s’assurer qu’ils ne restent pas en orbite autour de la planète une fois devenus obsolètes, mais qu’ils se désintégreront plutôt à la rentrée dans l’atmosphère en retombant sur Terre.

2 février, le cargo Progress MS 03 se détache de la station. Il a livré 2500 kg d'équipements et vivres à l'équipage.

19 février, lancement du cargo Dragon CRS10 par un lanceur Falcon 9. Il apporte 2490 kg d'équipements et vivres pour l'équipage.

L'amarrage à ISS prévu le 22 est repoussé d'une journée suite à un problème de données GPS.

22 février, lancement du vaisseau cargo Progress MS 05 (Progress 66 pour les Américains). Il apporte 2450 kg d'équipements et vivres pour l'équipage d'ISS (dont 880 kg de carburant, 420 kg d'eau et 23 kg d'oxugène) dont le second scaphandre Orlan-MKS, le premier a été perdu lors du tir du MS 04. Progress rejoint la station le 24 février et s'amarre au port nadir (vers la terre) du sas Pirs.

Mars, 3 EVA sont planifiées pour le mois avec les EVA 40, 41 et 42 qui seront réalisées le 28 mars, 1er et 7 avril pour repositionner le PMA 3 vers le Node 2 et travailler sur l'ExPCA. Le 28 mars, Kimbrough et Pesquet sortiront pour préparer le déplacement du PMA 3 du Node 3 vers le port zenith du Node 2. Le 2 avril, Kimbrough et Withson reconnecteront le PMA 3 et le 7 avril, Withson et Pesquet travailleront sur l'ExPCA.

Les femmes astronautes et directeurs de vol posent au MCC devant Peggy Witson pour le journée internationale de la femme le 8 mars

24 mars, retour sur terre de la cabine Dragon 10.

24 mars, Thomas Pesquet et Shane Kimbrough sortent 6h34 dans l'espace pour des travaux à l'extérieur d'ISS. La sortie prévue pour le 28 a été avancé suite au décalage du lancement du cargo Cygnus 7. Ce dernier doit apporter du matériels pour la sortie du 7 avril.

26 mars, le module PMA 3 est déplacé du port latéral du Node 3 Tranquility au port zénith du Node 2 Harmony. Il servira de second port d'amarrage pour les vaisseaux commerciaux en 2018. Ce déplacement fait suite à celui opéré en 2015 avec le module PMM sur l'avant du Node 3, libérant un port "berthing" sur Destiny pour l'amarrage de 2 cargos sur ISS en même temps. Le PMA 3 a été livré par Discovery STS 92 en 2000 et monté sur Unity face à la terre. Il a servit pour 2 fois pour le Shuttle en 2000 (STS 97) et 2001 (STS 98), l'Orbiter utilisant habituellement le PMA 2. Au cours du vol STS 102, le PMA 3 a été déplacé vers le port latéral d'Unity, libérant de la place pour la livraison des cargo pressurisé. Il restera là jusqu'en août 2007. Le PMA sera replacé sur Unity (vers la terre) en prévision de l'installation du Node Harmony par STS 120. En août 2009, le PMA 3 repasse sur le port latéral du Node 1, puis en janvier 2010, il repasse sur sur le port zénith du Node Harmony et enfin lors pour le vol STS 130, il est déplacé sur le port latéral du Node 3 Tranquility. Il était le port d'attache principal des vaisseaux cargo HTV, Dragon et Cygnus. Long de près de 2 m pour un diamètre équivalent, il pèse 1600 kg. De forme tronconique il assure le couplage entre le système d'amarrage CBM et APAS, compatible avec le Shuttle et le module russe Zarya. Afin d'accueillir en 2018 les vaisseaux commerciaux dragon, CST 100 et orion, il a été ajouté un système d'amarrage international IDS sur le coté APS. Le déplacement du PMA 3 prévu initialement en 2015 a été repoussé suite à la perte du cargo SPX 7 qui devait livré le système d'amarrage IDA. Un 3e IDA doit être livré par Space X à la fin de l'année. La sortie EVA 41 permettra de terminer l'installation du PMA 3.

Le déplacement du PMA 3 sur le Node 2 permettra de concentrer les opérations d'amarrage à l'extrémité du segment US avec un port à l'avant PMA 2 et un vers le ciel PMA 3 (sur l'ancien CBM qu'utilisait le HTV japonais lorsque le Shuttle était amarré au PMA 2) pour les Dragon 2, Orion et CST 100. Les rendez vous avec la station se faisant par en dessous, il y a 2 ports CBM disponibles au nadir du Node 2 et 1 pour les cargos Cygnus, Dragon et le HTV.

La NASA sélectionne des astronautes vétérans pour ses prochains vols à bord du vaisseau Soyouz en 2017-2018. 2 siéges sont à pourvoir sur le MS 06 et 08. Joe Acaba volera sur le MS 06 en septembre prochain avec Shanon Walker en "backup" et Ricky Arnold sur MS 08 en mars 2018 avec Shanon Walker en "backup". Les 3 astronautes ont été sélectionné en 2004 et comptent déjà une visite sur ISS. Acaba a volé sur STS 119 et Soyouz TM 04M (137 jours), Walker a volé  sur Soyouz TMA 19 (163 jours) et Arnold sur STS 119 (12 jours).

Acaba, Arnold et Walker

30 mars, EVA 41 pour Peggy Withson et Shane Kimbrough. Pendant 7h et 4 minutes les astronautes terminent la connexion du PMA 3 sur le Node . Shane remplace un second multiplexeur-démultiplexeur sur la poutre S0, comme lors de la précédente sortie. Au cours de cette sortie, un morceau de la couverture de protection thermique pour la pièce d'amarrage CBM du Node 3 est perdue. Elle est remplacée par celle recouvrant le PMA 3 récupérée juste avant par Peggy. Un montage est réalisé aidé par le "sol" pour recouvrir parfaitement la pièce d'amarrage. Avant de rentrer dans le sas, les astronautes terminent l'installation de couverture protectrice sur la base du PMA 3.

5 avril, la NASA et Roskosmos décident de prolonger la mission de Peggy Whitson jusqu’à début septembre, donc s’étendre à 9,5 mois, ce qui lui garantira un record personnel pour le plus long vol unique jamais entrepris par une femme, (199 jours pour l'Italienne Samantha Cristoforetti en juin 2015). Peggy Whitson est déjà l'astronaute féminine la plus expérimentée au monde.
En comptant ses deux derniers incréments ISS de longue durée, ainsi que son expédition en cours, elle deviendra la première femme à passer 500 jours cumulatifs dans l'espace le 21 avril. À la fin du mois, elle aura dépassé Scott Kelly et Jeff Williams pour devenir l'astronaute le plus expérimenté des États-Unis.
Si Whitson atterrit le 3 septembre, en revenant à la Terre avec les membres d'équipage Soyouz-MS-04, Fyodor Yurchikhin et Jack Fischer, elle aura marqué un record de mission de 290 jours et un total de carrière de 667 jours en 3 expéditions ISS. Cela positionnera l'ancienne astronaute en chef de la NASA en tant que huitième astronaute les plus aguerris du monde.

Le 9 avril, Peggy Whitson prend pour la seconde fis fois le commandement de la station, à la place de Shane Kimbrough qui redescend le 10 sur terre en compagnie de Ryzhikov et Borisenko à bord du Soyouz MS 02. Les cosmonautes totalisent 189 jours dans l'''espace pour Kimbrough et 337 jours pour Borihenko.

18 avril, le cargo Cygnus OA 7 baptisé "John Glenn" est lancé vers ISS. Il rejoindra la station dans 4 jours, laissant la place au Soyouz MS 04. Sur les 7 vols de Cygnus ce sera la 3ème fois que le lancement sera effectué par la société ULA (Boeing/Lockheed Martin) à l'aide de l'Atlas V. Bien qu'Orbital-ATK ait inauguré avec succès son nouveau lanceur Antares 230 l'année dernière, la NASA a demandé qu'une mission CRS supplémentaire du Cygnus soit assignée à ULA qui a un rythme de lancement plus soutenu. le cargo apporte 3408 kg d'équipements, vivres, carburant pour les astronautes. il embarque aussi plusieurs expériences portant sur les cellules cancéreuses, les télomères des chromosomes, la croissance de cellules, les cristaux semi-conducteurs, et un équipement permettant de faire pousser des plantes dans un environnement contrôlé. Il emportera également du matériel qui doit servir à la prochaine EVA qu'effectueront les astronautes Peggy Whitson et Jack Fisher, afin de réaliser de la maintenance sur l'AMS.
A l'issue de sa mission, le ravitailleur sera rempli de 1530 kg de matériel devenu inutile à la station spatiale. Après sa séparation de l'ISS, il permettra aussi de mener l'expérience de combustion Saffire-3 et un conteneur de la compagnie Nanoracks éjectera 38 nanosatellites, dont 28 font partie de la constellation QB50. La rentrée dans l'atmosphère de Cygnus OA-7 sera étudiée en détail par l'expérience RED-Data2, dans le but d'améliorer la précision des prévisions de désintégrations de satellites dans l'atmosphère.

Le 20 avril, Soyouz MS 04 est lancé de Baikonour avec à son bord le russe Russe Fiodor Yourtchikhine (commandant), 5e vol et l’astronaute Américain Jack D. Fischer (ingénieur de vol), un novice sélectionné en 2009. Les 2 hommes de l'expédition 51 séjourneront 6 mois dans ISS. Exceptionnellement le vaisseau n'embarque que deux hommes au lieu de trois, les responsables de Roscosmos ayant décidé en novembre 2016 de réduire l'équipage russe d'ISS jusqu'à l'arrivée du nouveau laboratoire scientifique Nauka (module MLM) dont le lancement a été reporté à 2018. La Nasa aurait pu profiter de la place disponible mais elle a jugé ne pas avoir assez de temps pour former un astronaute supplémentaire à bord d'ISS. Cet équipage réduit aura pour conséquence le retour sur Terre le 2 juin prochain du Soyouz MS-03 avec probablement uniquement 2 occupants dont Thomas Pesquet. L'amarrage avec la station est réalisé en 4 orbites, soit 6 heures.

24 avril, Peggy Whitson bat le record de durée cumulée dans l'espace pour un astronaute US avec 534 jours, dépassant Jeff Williams (534 j 2 h et 48 mn). A son retour sur terre en septembre, elle cumulera 650 jours.

Tableau des records de durée dans l'espace (SG "Tezio Corteze")

       

Depuis la Maison Blanche, le président Donald Trump accompagné de sa fille Ivanka Trump et de l'astronaute Kate Rubins parlent aux astronautes US d'ISS pour féliciter Peggy Whitson et son record. Vue du MCC avec le directeur de vol Brian Smith et le Capcom Jessica Meir.

29 mai, la prochaine mission de l'astronaute Allemand Alexander Gerst, en mai 2018 portera le nom de Horizons Il partira avec Jeannette Epps (USA) et Serguei Prokopyev (Russie). L'Italien Lucas Parmitano est désigné comme doublure du Canadien David St Jacques pour l'Expédition 58/59 en 2019.

1er juin, lancement du cargo CRS 11 vers ISS. Il apporte 1665 Kg d'équipements et ravitaillement pour l'équipage dans la partie pressurisée et , 1002 Kg dans la partie non pressurisés à l'arrière dont 3 instruments externes, NICER (étude des étoile à Neutron), ROSA (étude d'un nouveau système de panneau solaire) et MUSES (instruments d'observation de la Terre avec une haute précision de pointage). Dragon est récupéré par le bras de la station piloté par Whitson et Fisher le 4 juin. A l'issue de sa mission d'environ 2 mois, le cargo reviendra sur Terre pour être récupérée en mer avec son chargement (déchets et retour d'expériences réalisées à bord d'ISS). La grande particularité de ce vol est la première réutilisation de la structure interne, sans l'avionique ni la structure externe, de la capsule Dragon qui a déjà servi pour le vol CRS-4 en automne 2014. 

2 juin, retour sur terre du Soyouz MS03 avec à bord le russe Oleg Novitski et le Français Thomas Pesquet après un vol de 196 jours 17heure et 49 minutes.

Configuration d'ISS après l'amarrage du CRS 11

14 juin,  Progress MS 06 est lancé vers ISS. Il apporte 7300 kg de vivres, équipements et matériels pour les astronautes. C'est le retour en vol du Soyouz 2-1a après l'échec de décembre 2016.

30 juin, un panneau solaire expérimental est éjecté de la station. Ce Roll Out Solar Array, ROSA a été amené par la cabine Dragon 11 pour le compte de l'USAF. Enroulé dans la partie non pressurisé du cargo, il a été d'abord déroulé puis étendu de ses 4,5 m avant d'être largué dans l'espace par le bras robot d'ISS. Ce type de panneau est assez différents de ceux employé sur les satellites actuels qui utilisent tout un système de charnières. Ce concept en rouleau fera gagner du poids et du volume pour la prochaine générations de satellites.

3 juillet, retour de la cabine Dragon 11 en mer avec 2 tonnes d'équipements et résultats scientifiques venant de la station. c'est la première fois qu'une cabine ayant déjà volé vers la station est réutilisée.

28 juillet, lancement du Soyouz MS 05 vers ISS avec à bord le russe Sergey Ryazanskiy, l'astronaute NASA Randy Bresnik et l'astronaute ESA Paolo Nespoli (Expedition 52/53). Le Soyouz rejoint la station ISS en 6 heures. C'est le 50e tir du Soyouz en version FG depuis 2001, sans aucun échec. Paolo Nespoli restera 6 mius dans ISS pour la mission VITA.

       

14 août, le cargo de Space X, Dragon 12 est lancé vers ISS. Il apporte 3 tonnes de vivres équipements et matériels pour les astronautes.

17 août, les russes Yurchitin et Ryazanskiy sortent 7h 34 dans l'espace pour une série d'inspection de la station et le largage de 5 micro satellites. C'est le 202e EVA depuis 1998 pour ISS. Le 2 septembre, Withson, Fisher et Yurchikhin retourneront sur terre, un nouvel équipage prendra la relève le 12 suivit du cargo Progress le 12 octobre

L'éclipse du soleil vue d'ISS alors qu'elle traverse le continent US

Août, la NASA passe commande de 53 boîtiers photo numérique Nikon D5 pour un montant de 365 700 euros. Ils remplaceront les D3S présent sur ISS depuis 2009. Nikon précise que ces boîtiers seront identiques à ceux du commerce. Initialement prévus pour documenter le travail à bord de la Station Spaciale ISS, les 53 Nikon D5 pourraient être utilisés par lots, justifiant l’emploi de plusieurs appareils identiques. Une hypothèse serait que la NASA souhaite mettre en place un système de prise de vue avec plusieurs boîtiers sur un rail, pour réaliser un Bullet Time. Cette technique de prise de vue permet d’avoir plusieurs points de vue lors d’un arrêt sur image dans une vidéo ou stop-motion.
Le Nikon D5, successeur du D4s,  est un boîtier Full Frame de 21 Mp avec écran tactile capable de rafale à 14 images secondes et montant jusqu'à 1 000 000 d'ISO. Il pourra prendre des vidéos en 4K

2 septembre, retour sur terre pour l'équipage 52 Peggy Withson, Jack Fisher et Fyodor Yurchikhin à bord du Soyouz MS 04. Fisher et Yurchikhin ont passé 136 jours dans l'espace et Peggy Withson 288 jours depuis novembre 2016. L'astronaute devient la record de durée de séjour dans l'espace pour la NASA avec 665 jours (3 vols STS111, Soyouz TMA 11 et MS 03) devant Jeff Williams (534 jours) et Scott Kelly (520 jours). Peggy cumule aussi la durée la plus longue en EVA pour une femme avec 60 h 21 mn en 10 sorties. Elle fut 2 fois commandant d'ISS.

10 septembre, l'équipage résident est obligé de mettre à l'abri dans une partie bien protégé de la station suite à une éruption solaire.

12 septembre, Soyouz MS 06 est lancé vers ISS avec à bord l'équipage d'occupation 53/54 le Russe Alexander Misurkin et les astronautes NASA Mark Vande Hei et Joe Acaba. Le vaisseau rejoint la station en 6 heures soit 4 orbites.

   

17 septembre, le cargo CRS 12 de Space X revient sur terre après 34 jours dans l'espace.

5 octobre, première série de 3 EVA pour les occupants d'ISS ce mois d'octobre. Randy Bresnik et ses 2 co équipiers astronautes devront remplacer la main du bars robot du bras Canadarm 2 de la station, le Latching End Effector A. Les astronautes devront ensuite lubrifier toutes les parties du bars. Le bras SSRMS installé sur ISS en avril 2001 sert pour récupérer les vaisseaux de transport qui visitent la station, le Dragon, Cygnus et le HTV. Il sert aussi pour le transport des astronautes lors des travaux extérieur et le Dextre. Le bras a 7 niveau d'articulation pour bouger selon 7 degrés de liberté, beaucoup plus que le bras humain. 2 mains LEE permettent au bras de se fixer sur n'importe quel point de la station équipé d'un Power & Data Grapple Fixtures. D'une masse de 1800 kg, le bras permet la manutention de charge de 116 tonnes. Il est piloté depuis le module Destiny et depuis la coupole. La durée de vie des LEE du bras a été poussé au maximum grâce à des lubrifications fréquentes des astronautes, en février et octobre 2015. La main LEE A sera remplacé lors de ces sorties en octobre et la main LEE B en janvier 2018. 

Chaque main LEE pèse 200 kg pour une longueur d'un peu moins d'un mètre. Le bras SSRMS, dérivé du RMS du Space Shuttle a été installé sur la station en avril 2001. Long de 17,6 m pour 1614 kg, il sert pour déplacer les charges utiles, les vaisseaux et les astronautes lors des EVA. Chaque main LEE permet d'attraper les objets pourvu du système complémentaire les PDGF, ou point d'ancrage (power & data grapple fixture) alimenté en électricité. Il existe 3 types de points, le FRGF, sans connection électrique, ni data, les PVGF avec la vidéo en plus et le EFGF utilisables par le bras robot Japonais JEMRMS.

   

La sortie du 5 octobre a duré 6h et 55 mn. Le 10 octobre, Bresnik et Vande Hei sortent pour terminer le travail de remplacement du LEE et remplacer un groupe caméra qui donnait des images roses depuis quelques temps. La sortie a duré 6h 26 mn.

La 3e EVA a lieu le 20 octobre suite au rapport du lancement de Progress MS07. Bresnik et Acaba terminent cette série de sortie en réalisant la lubrification du bras RMS et du Dextre. L'EVA a duré 6h 49 mn. Depuis 1999, il y a eu 205 EVA pour assembler et entretenir la station, 10 ont été réalisés cette année. Le total cumulé est de 53 jours, 6 heures et 25 minutes.

Le 14 octobre, Progress MS07 rejoint la station. Son lancement programmé pour le 12 octobre avait été reporté suite à une interruption dans le compte à rebours 3 heures avant le décollage. Il apporte 2697 kg d'équipements, vivres et carburant pour ISS.

Le 17 août, Riazanski et Yourtchikhine sortent dans l'espace pour entre autres larguer des nanosat, récupérer des échantillons sur la station et réaliser des opérations de maintenance sur ISS (installation de mains courantes).

24 octobre, le satellite Kestrel Eye IIM est éjecté de l'ISS depuis le système Kaber de Nanoracks. Ce microsatellite avait quitté la surface terrestre le 14 mai dernier à bord de Dragon CRS-12. Le système Kaber en avait fait de même en décembre 2015 (Cygnus OA-4).

   

26 octobre, le pape François dialogue avec l'équipage d'ISS durant 20 minutes, l'occasion de leur demander leur avis sur "la place de l'homme dans l'univers". C'est la deuxième fois de l'histoire qu'un pape communique avec l'espace, son prédécesseur Benoît XVI l'ayant fait en avril 2011.

27 octobre, Le satellite SIMPL, de NovaWurks, est éjecté d'ISS par le système KABER de Nanoracks. C'est le premier satellite assemblé en orbite.

31 octobre, l'équipage d'ISS fête Halloween en se déguisant en super héros

5 novembre, Nespoli, Bresnik et Ryazansky passent le cap des 100 jours en orbite

8 novembre, ISS est en liaison avec une école primaire de Virginie. Le 30 octobre, une autre liaison avait lieu avec un lycée de Santa Monica CA et le 2 octobre avec un collège de Caroline du Sud.

13 novembre, une fusée Antares 230 lancé le cargo Cygnus OA 8, baptisé "Gene Cernan" en hommage à l'astronaute disparu en début d'année. Le cargo apporte 3250 kg d'équipements vers la station.

Configuration d'ISS après la mise à poste du Cygnus 8.

Le 15 novembre, le Mission Control de Houston reçoit la visite de l'acteur Gary Sinise qui a joué le rôle de Ken Mattingly dans le film de Ron Howard Apollo 13 en 1995. Il parle aux astronautes.

20 novembre, début d'une série d'éjection de CubeSat depuis ISS, EcAMSAT (arrivé avec Cygnus 8) et Asteria (arrivé dans le CRS 12) . Le 21,  largage de 2 CubeSats TechEdSat 6 et Osiris 3U. 14 autres CubeSats se trouvent dans le compartiment externe de Cygnus OA-8 et seront donc éjectés après sa séparation de l'ISS le mois prochain.

Le conteneur NRCSD avec les compartiments où sont logées les CubeSats

22 novembre, après 18 mois de test le module gonflage BEAM devient module à part entière de la station. il servira pour le stockage.

   

   

30 novembre, Progress MS 06 remonte l'orbite d'ISS pour l'éarrivée du Soyouz de décembre.

6 décembre, le cargo Cygnus 8 quitte la station, ce qui l'allège de 6382 kg, soit 417 188 kg au total. Le lendemain, 2 premiers CubeSat sont éjectés 2 Lemurs, suivis de ChefSat, Aerocube B/C, 2 Lemurs PROPCUBE-Fauna, Asgardia, ISARA et 4 autres Lemurs. Le cargo remonte son orbite à 447/455 km

Le 14 décembre, Soyouz MS 5 revient sur terre avec les astronautes Randolph Bresnik, Serguie Riazanski et l'Italien Paolo Nespoli après un vol de 138 jours 16h et 56 mn. La mission Vita de l'ISA, l'agence spatiale italienne a duré 139 jours, soit 2224 orbites autour de la terre (94 millions de kms). L'astronaute a vu la venue de 4 vaisseaux, Dragon, Cygnus, Progress et Soyouz et réalisé 60 expériences à bord.

Dans le cadre des relais radio amateur ARISS (Amateur Radion on ISS), Nespoli a passé plus de 60 contacts avec des stations au sol, un reccord pour un seul astronaute. Les écoliers à travers le monde ont eu la possibilité de parler avec l'astronaute et lui poser des questions. Les contacts sont établit entre ISS et les radio amateurs au sol, soit directement avec une station radio amateur dans une école ou relayé par une seconde station au sol. L'astronaute peut aussi parler avec des radio amateur lorsque la  station les survole. Le "call signs" d'ISS est NA1SS, OR4ISS et IR0ISS. Chaque transmission dure environ 10 minutes au cours desquelles 18 questions sont en général posées.
A ce jour, plus de 1000 sessions ARISS ont été passé avec ISS depuis 2000. Le premier contact radio amateur avec l'espace a eu lieu en 1983 avec le Space Shuttle

Le cargo de Space X CRS 13 rejoint la station le 17 décembre. Il apporte 2205 kg de vivres et d'équipements pour les astronautes dont 1560 kg dans la partie préssurisée et 645 dans le "Trunk". Les 1560 kg sont répartis en équipements pour l'équipages (490 kg), matériels pour la science (711 kg), équipement pour les EVA (165 kg), matériels de rechange (189 kg) et matériels informatiques (5 kg).

17 décembre, lancement du Soyouz MS 07 vers ISS avec à bord le russe Anton Shkaplerov, l'américain Scott Tingle et la japonais Norishige Kanai.

   

 

Vaisseau

Lancement

Equipage

Observations

2017
  6-13 janvier   EVA US 38-39
Dragon 10 19 février    
Progress MS05 (P66) 22 février    
  24 mars   EVA US 40
  25 mars   Repositionnement du PMA 3 vers Harmony
  30 mars   EVA US 41
Cygnus OA 7 18 avril    
Soyouz MS 04 20 avril Yourtchikhine
Fischer
Inversion des équipages MS07 et 04
  12 mai   EVA US 42 (200e EVA ISS)
  24 mai   EVA US 43
Dragon 11 1er juin    
Progress MS 06 14 juin    
Soyouz MS 05 28 juillet Riazanski
Bresnik
Nespoli (Italie)
Mission ISA "Vita" de 6 mois
Dragon 12 14 août    
  17 août   EVA Russe 43 (50e EVA russe depuis 1965)
Soyouz MS 06 12 septembre Missourkine
Vande Hei
Acaba
 
  Octobre   EVA US 44,45 et 46
Progress MS 07 14 octobre    
Cygnus OA 8 13 novembre    
Dragon 13 15 décembre    
Soyouz MS 07 17 décembre Skvortsov
Tingle
Kanai
 

 

 

DESCRIPTION D' ISS