L'ESPACE PRIVEE, SPACE X


2009

5 janvier, les techniciens de Space X commencent le montage du "launch mount" et de l'érecteur sur le pad 40.

2009 F9 0105_erector.jpg (139302 octets)    2009 F9 0105_strongbackfull.jpg (88985 octets)

Mise en place du berceau maintenant le lanceur au niveau du second étage au sommet du mat de lancement.

Le "launch mount", une structure carré en métal de 40 tonnes soudée de 12 m de coté. Elle est attaché au mat de lancement et maintient le Falcon 9. Une fois érigé à la verticale, le mat et le "launch mount" sont sécurisés et attachés au pad lui même. 

2009 F9 0105_kickback.jpg (123900 octets)    2009 F9 0105_launchmount.jpg (120151 octets)    2009 F9 0108_erector3.jpg (96069 octets)

10 janvier, le Falcon 9 est dressé sur le pad 40. Il y reste deux jours avant d'être de nouveau abaissé et démonté. Les différentes parties seront renvoyées en Californie et au Texas pour des tests. Space X prévoit de ré assembler le Falcon 9 en mars pour des tests de remplissage des réservoirs des étages et peut être un tir statique. Le premier lancement est prévu dans l'été, le premier vol avec le Dragon à l'automne. Le hangar chargé de l'assemblage du lanceur sera terminé au printemps. 

2009 F9 0110_vertical001.jpg (152026 octets)    2009 F9 0110_vertical002.jpg (74624 octets)    2009 F9 0111_bluearrow.jpg (152891 octets)    2009 F9 0111_nightbacklit.jpg (99928 octets)

Le modèle de qualification de la capsule Dragon du programme COST, surmonté du cone protecteur du mécanisme de jonction avec la station ISS et posé sur sa structure porteuse cylindrique. La cabine s'envolera lors du second vol du Falcon 9, sera mise en orbite puis reviendra sur terre après avoir traverser les couches denses de l'atmosphère protégée par un bouclier thermique

Au centre de test du Texas, les réservoirs du premier étage du Falcon 9 sont testés sur ce banc dynamique.

   

La hangar d'assemblage du Falcon 9 à Cap Canaveral au sud du pad de tir.

Le réservoir de stockage LOX du pad 40 en cours de validation

Juin, derniers test des moteurs Merlin du premier étage du Falcon 9 avant le premier vol de 2010.

14 juillet, le 5eme Falcon 1 s'élève de Omelek à 3h 35 TU avec dans sa coiffe le satellite malaisien Razaksat. Ce dernier est placé sur son orbite à 685 km d'altitude inclinée à 9°.

Septembre, départ de la baie de propulsion du premier étage du Falcon 9 pour le centre d'essais au Texas où après intégration avec les réservoirs de propergol elle sera mise à feu au banc.

 

Pour son premier vol, le Falcon 9 emportera une cabine Dragon "dépouillée" dépourvu de ses moteurs et de l'avionique, elle servira à tester la tenue mécanique et valider le comportement aérodynamique lors du lancement. Elle restera fixée à l'étage supérieur, et ne testera pas la rentrée atmosphérique. Space X a demandé un créneau de lancement à l'USAF pour fin novembre.

Octobre, avant son arrivée à cap Canaveral, le premier étage du Falcon 9 est installé au sommet du banc de test du Texas Test Site à Mc gregor pour une mise à feu de 10 et 30 secondes.

   

Le système érecteur du pad 40. Le "launch mont" ou table de lancement a pour mission de supporter les 330 tonnes du lanceur remplie en propergols. A l'allumage des 9 moteurs Merlin, 4 bras pneumatiques ont pour mission de retenir le lanceur jusqu'à ce que la poussée totale soit atteinte avant de s'écarter pour le libérer.

Mise en place du second étage de la première Falcon 9 sur le stand de test à Mc Gregor
 

2010