COLLECTION DOSSIERS LIENS PLAN DU SITE

L'ACTUALITE SPATIALE DANS LE MONDE
 
21 février USA, lancement du Falcon 9-68 du SLC 40 porteur du satcom  Nusantara Satu (4100 kg) pour l'Indonésie, de la sonde Beresheet (commencement en hébreu), 582 kg, qui sera placé sur une trajectoire vers la lune et tentera un atterrissage sur son sol et du micro satellite pour l'USAF, S5. Le premier étage est récupéré en mer sur OCISLY.
  RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2.1b depuis Baikonour porteur d'un satellite de reconnaissance Egypsat A (1050 kg) placé sur orbite héliosyncgrone. C'est le premier lancement russe de 2019
5 février Europe, lancement d'Ariane 5 ECA, VA 247 depuis le CSG porteur de 2 satcoms, Hellas Sat 4 (6495 kg) et GSat 31 (2530 kg) placés sur orbite GTO.
24 janvier Inde, lancement d'un PSLV, version DL depuis Sriharikota porteur du satellite militaire Microsat R et de la charge Kalamsat placé sur orbite à 274 km, circularisée à 450. La version Dl est équipé de 2 boosters PS0M XL.
21 janvier CHINE, lancement d'un CZ 11 depuis Jiunquan porteur de 2 satellites de reconnaissance Jilin 1 Vidéo 09 et 10 placés sur orbite héliosynchrone.
19 janvier USA, lancement d'un Delta Heavy depuis le SLC6 de Vvandenberg porteur d'un satellite militaire NROL 71 placé sur orbite LEO. La précédente tentative avait été arrêté à T-7 secondes le 8 décembre 2018 pour cause de problèmes technique puis le 18 décembre pour mauvaise météo et le 19 pour une fuite d'hydrogène sur un des "cores". C'est le 38e Delta 4 lancé, 3e Heavy depuis la Californie (la dernière en 2013.
18 janvier USA, les anciennes installations du LC 16 de Cap Canaveral vont être mis à disposition de la startup "Relativy" pour lancer des petits lanceurs, Terran 1 (1250 kg en LEO). Le contrat de location est sur 20 ans.
  JAPON, lancement d'un Epsilon depuis Kagoshina porter de 7 petits satellites Japonais et Vietnamien placés sur orbite héliosynchrone à 500 km. C'est le 4e Epsilon lancé.
15 janvier IRAN, lancement d'une fusée "Simorgh" depuis le centre spatial de Semman, Iran porteur d'un satellite de reconnaissance "Payam". La mise en orbite ne peut intervenir suitye à la défaillance du 3e étage. Simorgh est un lanceur à ergols hypergoliques équipé de 4 moteurs de 130 tonnes de poussée. La hauteur totale est  de 27 m pour une masse de 80 tonnes. La capacité annoncée est de 350 kg en LEO. Le lanceur a été tiré 2 fois, en avril 2016 et juillet 2017.
11 janvier USA, lancement du Falcon 9-67 depuis Vandenberg CA porteur des 10 derniers satellites de la constellation Iridium NEXT (870 kg), placés sur orbite à 180-625 km. Un second allumage permet de circulariser l'orbite et déployer les 10 satellites. Le premier étage 1049-2 est récupéré en mer sur la barge "Just read The Instruction". C'est le 8e et dernier lancement Iridium, 75 satellites étant maintenant sur orbite.
10 janvier CHINE, lancement d'un CZ 3B (version améliorée) depuis Xichang porteur d'un satellite Chinasat 2D placé en GTO.
2 janvier CHINE, le "rover" Chinois Chang'e 4 atterrit sur la face cachée de la lune dans le cratère "Von Karman", près du pole Sud. La face cachée de la lune avait été révélé au monde en octobre 1959 par la sonde Russe luna 3. En 1968, les astronautes d'Apollo 8 l'avait survolé sans que jamais un astronaute ne s'y pose. C'est le 20e mission à atterrir sur le lune.
1er janvier USA, la sonde New Horizon survole un objet de la ceinture de Kuiper, à 6,6 milliards de km du soleil, baptisé 2014 MU69, "Ultima Thule". Les premières images, en faible définition montre un corps céleste de 35 km sur 15 ressemblant à une cacahouète ou un bonhomme de neige. 2 ans seront nécessaire à la sonde pour envoyer les 50 Go de données à la terre. New Horizon doit maintenant trouver un 3e objet si la mission est prolongé par le congrès US. La sonde lancé il y a 13 ans pour survoler Jupîter en 2007 et Pluton en juillet 2015. C'est grâce au télescope Hubble que la sonde a pu survoler cet objet, découvert en 2014.
 
L'année spatiale 2019 devrait être particulièrement riche. Dès le 1er janvier, la sonde américaine New Horizons devrait survoler Ultima Thule puis au 2ème trimestre la sonde Hayabusa 2 devra récolter des échantillons de poussière et larguer le rover Minerva-II2 sur l'astéroïde Ryugu. Sur le sol martien, Insight devra mettre en service ses instruments, en particulier le sismomètre SEIS développé sous l'égide du CNES.
Côté américain toujours, 2019 devrait enfin voir le retour de vaisseaux habités : le premier vol sans équipage, avec amarrage à l'ISS du Dragon Crew de SpaceX devraient intervenir fin janvier puis au mois de mars pour le Starliner CST-100. Ces lancements seront suivis d'un vol avec équipage, en juin pour le Dragon Crew et en août pour le CST-100.

La Falcon Heavy devrait effectuer deux vols, dont le premier avec une charge utile commerciale prévu en mars 2019. SpaceX pourrait de plus réaliser les premiers sauts de puce expérimentaux dans le sud du Texas d'un prototype de son vaisseau Starship, étage supérieur de l'ex-BFR.
3 lancements de Falcon 9 sont prévus à destination d'ISS avec les Dragon CRS 17 à 19, également desservie par deux vols de Cygnus (NG 11 et 12), les deux derniers HTV japonais (8 et 9) et les Progress-MS 11 à 13 russes. La station sera également visitée par trois Soyouz-MS avec équipage (12, 13 et 15) et un inhabité (MS-14). Parmi tous les nouveaux astronautes qui feront un séjour à bord de la station spatiale, signalons l'Italien Luca Parmitano qui s'envolera sur Soyouz MS-13 en juillet.
Les Russes espèrent pouvoir enfin lancer vers l'ISS en fin d'année le module Nauka, porteur du bras robotisé ERA de l'ESA.

La jeune société texane Firefly Space System devrait réaliser son premier lancement en septembre 2019 et Virgin Orbit avec LauncherOne devrait lancer ses premiers cubesats en cours d'année.
 
La Chine devrait confirmer en 2019 une grande première spatiale avec la poursuite de la première mission robotique sur la face cachée de la Lune de la sonde Chang'e 4 (atterrisseur et rover) lancée en décembre 2018 et dont l'alunissage est prévu entre les 1er et 3 janvier. Si un premier lancement de Longue Marche 5 en 2019 est couronné de succès, un lanceur de même type pourrait emporter en fin d'année la sonde Chang'e 5 qui doit tenter un retour sur Terre d'échantillons lunaires.

L'inde prévoit une mission comparable à Chang'e 4 sur la face visible de la Lune avec la mission Chandrayaan-2 qui devrait être lancée le 30 janvier. Celle-ci a un programme chargé avec le lancement de deux autres GSLV, quatre PSLV et d'un premier SSLV, petit lanceur à poudre.
 
Côté européen, le petit lanceur Vega essayera de poursuivre une carrière sans faute avec cinq missions dont le premier lancement de la Vega C, version plus puissante permettant de transporter des charges plus lourdes pouvant atteindre 2300 kg. Quant à Ariane 5, elle n'a à son programme que six lancements tandis que l'Europe travaille d'arrache-pied sur Ariane 6.
 
Enfin, côté vols touristiques, il est pratiquement certain maintenant que la NewShepard de Blue Origin et le SpaceShip2 de Virgin Galactic effectueront leurs premiers vols commerciaux suborbitaux en 2019. (FCS 2019)

2018

  Cette année, 114 tirs auront été effectués dont 111 succès par 6 nations, Chine (39 tirs), Europe (8 tirs), Inde (7 tirs), Japon (6 tirs), Russie (20 tirs, dont les Soyouz depuis le CSG) et les USA (34 tirs, dont les tirs du lanceur Electron). La Chine devance les USA et Space X réalise 21 lancements contre 18 en 2017. On compte en 2018 3 échecs, un pour la chine (lanceur privé Zhuque 1) et un pour la Russie (Soyouz MS 10) et un échec partiel pour l'Europe (Ariane 5 VA241).

De nouveaux lanceurs cette année avec pour Space X, le Falcon Heavy qui a réalisé son premier vol en février et le Falcon 9 Block 5 en mai. La Chine a réalisé aussi cette année le premier vol du Zhuque en octobre, un lanceur privé qui malheureusement pas pu délivrer sa charge en orbite et le lanceur Electron de RocketLab a réussit 3 tirs réussis. Certains lanceurs ont aussi tiré leur révérence cette année, comme le Delta 2 (série 6000 et 7000) avec 156  vols depuis février 1989 et 2 échecs (1995 et 1997), le Delta 4 médium (36 vols depuis 2002), Ariane 5 Es, utilisé pour les ATV et les satellites galileo (8 vols entre 2008 et 2018)

Coté vols suborbitaux, Virgin Galactic a lancé avec succès son SpaceShip 2 pour la 1ère fois au-dessus des 80 km d’altitude et semble donc prêt pour ses vols commerciaux qui se limiteront à cette altitude tandis que le lancement de la New Shepard de Blue Origin, qui ira jusqu'aux 100 km de la ligne de Karman, est repoussé en 2019.

L’exploration du système solaire n’est pas en reste avec le robot InSight qui s’est posé sur Mars accompagné pour la première fois de 2 cubesats qui ont continué leur route dans l'espace mais ont permis de servir de relais radio, la sonde solaire Parker qui a battu le record de proximité du Soleil, le lancement de la sonde BepiColombo qui, munie de ses propulseurs ioniques doit atteindre Mercure fin 2025 et, enfin, l’arrivée des sondes Hayabusa 2 autour de Ryugu et Osiris-Rex de Bennu, des géocroiseurs dont les études en cours devraient nous permettre d’en savoir un peu plus sur notre système solaire. Tout cela en partie grâce à la présence d’instruments européens sur InSight et Hayabusa 2.
La Chine, de son côté, a lancé avec succès la sonde Chang’e 4 et son rover qui doivent se poser sur la Lune début janvier.
En avril, la NASA a lancé le petit télescope de recensement d’exoplanètes TESS pendant que l’observatoire Kepler achevait sa mission en octobre. De leurs côtés, l’Europe, la Chine et l’Inde ont poursuivi le déploiement de leurs systèmes de navigation et de positionnement respectifs Galileo, Beidou et IRNSS.

Parmi les mauvaises nouvelles, on notera le décès en mars du grand physicien et cosmologiste britannique Stephen Hawking et en mai, celui du quatrième homme à avoir marché sur la Lune Alan Bean, l’annulation du projet Lunar Google X Prize faute de gagnant et la fin du rover Opportunity duquel nous n’avons plus de nouvelles depuis la dernière tempête martienne mais avec lequel les ingénieurs cherchent encore désespérément à entrer en contact.
La Russie aura connu un échec en vol du lancement de Soyouz MS-10 sans conséquence grave pour l’équipage qui a pu revenir d'urgence sur Terre et la découverte d’une brèche dans le Soyouz MS-09 amarré à l'ISS dont on attend encore à ce jour les résultats d’expertise.

29 décembre CHINE, lancement d'un CZ 2D de Jiuquan porteur d'un satellite Hongyan 1 placé sur orbite à 1100 km. Hongyan est le précurseur de 54 satellites dune constellation destiné aux communications.
27 décembre RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2-1a depuis Vostochny porteur de 2 satellites canopus Vulkan et quelques nano sats placés sur orbite héliosynchrone à 510 km.
24 décembre CHINE, lancement d'un CZ 3C/E depuis Xichang porteur d'un satellite de télécommunication militaire TJSW 3 placé sur orbite GTO.
23 décembre USA, lancement d'un Falcon 9-67 depuis le SLC 40 porteur d'un satellite de l'USAF GPS 3 placé sur orbite à 22 000 km. L'étage "core" B1054 n'est pas récupéré en mer.
21 décembre CHINE, lancement d'un CZ 11 depuis Jiuquan porteur d'un satellite de télécommunication Hongyun placé en orbite héliosynchrone à 1000 km.
C'est le 5e tir du lanceur à poudre CZ 11 depuis 2015. Ce lanceur de 58 tonnes est dérivé du missile DF 31. C'est le 110 e tir de 2018.
  RUSSIE, lancement d'un Proton M Britz depuis Baikonour porteur d'un satellite de télécom militaire Blagovest, Kosmos 2533.
20 décembre RUSSIE, retour de l'équipage Sergey Prokopyev, Serena Auñón-Chancellor et de l'astronaute Allemand Alexander Gerst à bord du Soyouz MS 09 après un vol de 196 jours et 17 heures et 50 minutes. L'astronaute ESA, dont c'est le second vol cumule 362 jours dans l'espace.
19 décembre EUROPE, lancement d'un Soyouz 2.1a depuis le CSG porteur d'un satellite de reconnaissance Français CUS 1, placé sur orbite héliosynchrone.
  INDE, lancement d'un GSLV Mk2 depuis Sriharikota porteur d'un satellite de télécom GSAT 7A placé sur orbite GTO.
  ISS, une EVA dans l'espace des astronautes Kononenko et Prokopyev permet de récupérer des échantillons de métal sur le module orbital du Soyouz MS 09, avant son retour sur terre.
16 décembre USA, lancement d'un Electron depuis la Nouvelle Zélande porteur de 13 nanosatellite de la mission ELaNA 19 de la NASA.
7 décembre CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur de la sonde lunaire Chang' e 4 (3780 kg qui posera un Lander de 400 kg sur la face caché de notre satellite naturel.
7 décembre CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Jiunquan porteur d'un satellite SaudiSAT 5A et 5B ainsi que plusieurs microsatellites placés sur orbite héliosynchrone.
5 décembre USA, lancement d'un Falcon 9-66 depuis le SLC 40 porteur du cargo CRS 16 à destination d'ISS. L'étage "core" B1050 tente un retour au sol, mais une panne du système de guidage des "grids" de contrôle sur l'étage le font dériver vers la mer. Il amerrit au large des cotes sans trop de dommages.
4 décembre EUROPE, lancement d'Ariane 5 ECA VA246 depuis le CSG porteur de 2 satcoms GSAT 11 (5800 kg) et GEO Kompsat 2A (3500 kg) placés en orbite GTO
3 décembre USA, lancement d'un Falcon 9-65, depuis le SLC 4 de Vandenberg porteur de la mission SSO A constituée de 64 micro satellites déployés en orbite (34 organisations et 17 pays différents). L'étage B 1046 est récupéré en mer après ce 3e vol.
  RUSIE, lancement du Soyouz MS 11 de Baikonour vers ISS avec à bord l'équipage de l'expédition 58, le russe Oleg Kononenko, le canadien David Saint-Jacques et l'américaine Anne McClain. Le vaisseau rejoint la station en 6 heures.
30 novembre RUSSIE, lancement d'un Rockot Brit KM depuis Plesetsk porteur d'un satellite militaire de communication, Cosmos 2530-32, placé sur orbite à 1500 km . C'est le second tir de Rockot de l'année et le 29e depuis 2000.
29 novembre INDE, lancement d'un PSLV depuis Satish Dhawan porteur du satellite d'imagerie HysIS (380 kg) et 30 satellites co passagers placé sur orbite à 500 km.
21 novembre EUROPE, lancement de Vega VV13 du CSG porteur du satellite Marocain Mohamed 4 (1108 kg) placé sur orbite à 630 km.
21 novembre CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Jiunquan porteur de Shiyan 6 et 4 petits satellites.
18 novembre CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur de 2 satellite Beidou 3M.
17 novembre USA, lancement de Cygnus NG 10 depuis Wallop Island vers ISS. Le cargo d'ATL apporte 3273 kg d'équipements pour les astronautes. Le cargo a été baptisé "John Young" en hommage à l'astronaute disparu.
16 novembre RUSIIE, lancement de Progress MS 10 depuis Baïkonour vers ISS. Il apporte 2565 kg d'équipements pour les astronautes. C'est le 90e tir de 2018.
15 novembre USA, lancement d'un Falcon 9-64 du LC39A porteur du satellite du Quatar Es'HAll 2, 5300 kg placé sur orbite GTO. L'étage B1047 est récupéré en mer.
14 novembre INDE, lancement d'un GSLV mk3 du Satish Dhawan Space Center porteur du satcom GSAT 29 placé en orbite GTO.
11 novembre USA, lancement du 3e Rocket Lab Electron depuis la Nouvelle Zélande porteur de 6 mano satellites et un démonstrateur technologique (charge de 40-50 kg) placé en orbite à 500 km. Le lancement avait été reporté de plusieurs mois suite à des soucis techniques. C'est le second succès du lanceur et le 90e tir au monde cette année.
7 novembre EUROPE, lancement d'un Soyouz 2.1b Fregat depuis le CSG porteur du satellite météo Metop C (4100 kg) placé sur orbite héliosynchrone ) à 800 km.
3 novembre RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2.1b Fregat depuis Plesetsk porteur d'un satellite de navigation Uragan M placé en orbite à 19 100 km. C'est le second lancement avec succès depuis celui du Soyouz MS 10
1r novembre CHINE, lancement d'un CZ 3B/E depuis Xichang porteur d'un satellite Beidou 3 placé sur orbite GTO.
29 octobre JAPON, lancement d'un H2A F-40, depuis Tanegashima porteur d'un satellite GOSat 2, chargé de l'étude de l'atmosphère (1800 kg), KhalifaSat (330 kg) satellite d'observation de la terre des Emirats Arabes et 5 petits satellites placé sur orbite à 600 km.
29 octobre CHINE, lancement d'un CZ 2C depuis Jiquan porteur du satellite franco-chinois d'observation des océans CFOSat (600 kg) placé sur orbite à 520 km.
27 octobre CHINE, lancement d'un lanceur Zhuque 1 depuis une plateforme mobile à Jiunquan. Le contrôle est perdu durant le fonctionnement du 3e étage. Le ZQ 1 est dérivé du missile DF-26, c'est la compagnie privée LandSpace qui assurait la mission. le petit satellite Weilai 1 a été perdu. Haut de 19 pour 1,35 m de diamètre, le lanceur à poudre pèse 27 tonnes et peut placer 200 kg à 500 km.
25 octobre RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2.1b depuis Plesetsk porteur du satellite militaire Lotos S1 placé sur orbite à 900 km. c'est le premier tir après l'échec du vol du Soyouz MS 10 causé par le mauvais détachement d'un des boosters latéral du lanceur en vol.
24 octobre CHINE, lancement d'un CZ 4B depuis Taiyuan porteur d'un  satellite d'observation des océans Haiiyang 2B placé sur orbite à 900 km.
20 octobre EUROPE, lancement d'Ariane 5 ECA VA245 depuis le CSG porteur de la sonde BepiColumbo à destination de la planète Mercure. Constitué de 2 véhicules construit pour l'ESA et la JAXA, la sonde orbitera dans 7 ans autour de Mercure pour y étudier la composition.
17 octobre USA, lancement d'un Atlas 5 551 (AV 073) depuis le SLC 41 porteur d'un satellite de communication de l'USAF, AEHF placé sur orbite GTO.
15 octobre CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur de 2 satellites Beidou 3M placés sur orbite à 22 000 km.
11 octobre RUSSIE, lancement d'un Soyouz FG porteur du vaisseau Soyouz MS 10vers ISS. Le lanceur décolle à l'heure prévu, 8h40 TU.  Après la séparation des 4 boosters latéraux, le moteur du second étage s'arrête, le vol est avorté obligeant l'équipage, le Russe Alexey Ovchinin et l'astronaute NASA Nick Hague à un retour balistique à 20 km de Dzhezkazgan, dans le Kazakhstan. La cabine atterrit sans problème ni dommage. Le dernier échec en vol du lanceur Soyouz remonte à avril 1975, vol Soyouz 18 à T+295 s avant de rejoindre Saliout 4. Le lanceur Soyouz FG a volé 64 fois sans échec. Le prochain lancement d'équipage vers ISS est prévu en décembre, après le lancement d'un Progress MS10.
7 octobre USA, lancement du Falcon 9-63 depuis le SLC4 de Vandenberg porteur du satellite radar Argentin SAOCom1A placé sur orbite héliosynchrone à 600 km. Le premier étage B 1048 réalisait son second vol est récupéré au sol sur la nouvelle LZ du site située à 400 m du pad de tir SLC4 de Vandenberg. C'est le 30e retour au sol pour un "core" de Falcon 9 en 36 tentatives. 5 sont revenus en mer sur la barge JRI, 10 à Cap Canaveral sur le LZ1, un sur le LZ2, un sur le LZ4 et 13 sur la barge OCISLY. 23 étages ont été récupérés, 16 ont volé 2 fois et 8 ont été abandonnés après leur second vol. C'est le premier des 2 SAOCom planifiés lancé par Space X.
29 septembre CHINE, lancement d'un KZ 1A depuis Jiunquan porteur d'un mini satellite CentiSpace 1 S1 placé sur orbite à 700 km. C'est le second tir du KZ 1A  capable de placer 200 kg à 700 km ou 300 kg en LEO. Mesurant 20 mètres de haut, il pèse 30 tonnes au décollage. C'est un lanceur à poudre à 3 étages, plus un à bi propergols pour l'insertion en orbite.
28 septembre USA, ULA, United Alliance, qui gère les lanceurs US Delta 4 et Atlas 5 choisit le moteur BE 4 de la firme Origin de Bedos pour équiper son futur lanceur Vulcain. Le moteur fonctionnant au gaz naturel et à l'oxygène a été préféré au moteur Aerojet Rocketdyne AR1, brûlant du classique kérosène oxygène. Le moteur BE 4 devrait aussi équipé les derniers exemplaires du Atlas 5 remplaçant le moteur russe RD 180.
Le lanceur Vulcain sera équipé de 2 moteurs BE 4 au premier étage et d'un RL 10 pour le second. Le moteur BE 4 devrait aussi être utilisé pour le lanceur New Glenn de Blue Origin.
25 septembre EUROPE, lancement d'Ariane 5 ECA VA243 depuis le CSG porteur de 2 satcoms, Horizons 3e (6411 kg) et Azerspace/Intelsat 38 (3500 kg) placés sur orbite GTO. C'est le 100e tir d'Ariane 5 depuis 1996, le 65e en version ECA.
22 septembre JAPON, lancement d'un H2B depuis Tanegashima porteur du cargo HTV 7 vers ISS. Il apporte 6200 kg de charges, equipements, vivres aux occuapnt de la station.
19 septembre CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur d'un satellite Beidou 3 placé sur orbite à 22 000 km.
16 septembre INDE, lancement d'un PSLV depuis Satish Dhawan porteur de 2 satellites NovaSRA 1 et S1-4, 450 kg chacun placés sur orbite héliosynchrone à 583 km.
14 septembre USA, lancement d'une Delta 2 du SLC 2 de Vandenberg CA porteur du satellite ICESat 2 de la NASA. C'est le dernier lancement pour le Delta 2, mis en service en février 1989. Le lanceur d'ULA a volé 155 fois depuis les pads de tir de Floride et de Californie.
Dérivé du missile balistique Thor construit par Douglas, il est surmonté d'étages supérieur spécifique selon les missions, Able, Burner et Agena. La version D pour Delta est mis en service en mai 1960. L'étage de base, rallongé au fur et à mesure des versions est propulsé depuis 1974 par un moteur RS 27, hérité du H1 du Saturn 1, la place du MB3.3. En 1988, la chaine des Delta est relancé suite à la perte de Challenger et le transfert des missions commerciale vers les lanceurs traditionnels. Le Delta 2 assure la relève dès 1989 avec des lancements pour l'USAF (Navstar-2) et la NASA (Spitzer, Kepler, Mars Pathfinder, Phoenix, Spirit, Opportunity, Dawn, Messenger).  L'USAF arrête d'utiliser le Delta 2 en 2009 et se concentre sur les Atlas 5 et Delta 4. Seul la NASA utilisera le lanceur. Le lanceur Thor compte à ce jour 344 tirs.
11 septembre EUROPE, Arianespace signe le premier contrat de lancement avec Ariane 6 pour lancer 5 satcoms Eutelsat d'ici 2027.
10 septembre USA, lancement du Falcon 9-62 du SLC 40 porteur du satcom Telstar 18Vantage mis en orbite 259-18060 km, inclinée à 26° D'une masse de 7060 kg, il rejoindra seul l'orbite GEO et sera calé par 138°E. L'étage B1049 est récupéré en mer sur la barge OCISOY.
7 septembre CHINE, lancement d'un CZ 2C depuis Taiyuan porteur du satellite d'observation des océans  Haiyang 1C, 422 kg (Ocean 1C), 3e du nom placé sur orbite  héliosynchrone. C'est le 22e tir d'un lanceur CZ cette année.
  USA, l'USAF repousse son vol avec le Delta 4 d'ULA du 26 septembre à décembre (NROL 71) et le vol avec le Falcon Heavy (STP 2) à 2019.
5 septembre USA, rollout du ML du lanceur SLS vers le pad 39B pour des tests. La structure est ensuite ramené dans le VAB où sera terminé sa préparation pour le vol EM 1.
Aout RUSSIE, une fuite est découverte dans ISS sur le Soyouz MS 09 dans son module orbital. L'équipage a pu colmater le trou, probablement réalisé avec une perceuse plus ou moins intentionnellement. Une enquête a été ouverte.
24 août CHINE, lancement d'un CZ 3C depuis Xichang porteur de 2 satellites Beidou 3M11 et 12 (navigation), placés sur orbite à 21 000 km. 18 Beidou 3 doivent être mis sur orbite en 2018 et 30 en 2019 selon la Chine.
22 août EUROPE, lancement d'un Vega VV12 depuis le CSG porteur du satellite d'observation du climat Aeolus (1357 kg), placé sur orbite héliosynchrone à 320 km, inclinée à 96°.
20 aout USA, Space X vient d'installer sur le pad 39A le bras d'accès CAA pour les vols habités du Dragon 2 qui débuteront en 2019.
15 aout RUSSIE, sortie EVA pour les cosmonautes Oleg Artemyev et Sergey Prokopyev pour larguer 4 CubeSats et installer une expérience Allemande.
12 août USA, lancement d'un Delta 4, Delta 380, depuis le SLC 37B porteur de la sonde solaire Parker Solar Probe placé sur orbite vers le soleil. La mission de 7 ans permettra à la sonde de faire 24 révolution autour du soleil pour étudier sa surface en s'approchant au plus près. C'est le 10e tir du Delta 4 Heavy.
9 aout USA, la NASA approuve la procédure de remplissage en ergols super froid du Falcon 9 pour les vols habités dragon 2 avec les astronautes à bord.
7 août USA, lancement du Falcon 9-61 du SLC 40 porteur du satellite Telkom's Merah Putih pour l'Indonésie. L'étage "core" B1046 qui revole après son premier tir en mai est récupéré en mer sur la barge OCISLY. C'est le 60e vol du Falcon 9, 33 eme succès d'affilé, soit plus que les 32 vols consécutif du Delta 4.
3 aout  USA, la NASA révèle le nom des équipages des vols commerciaux de Space X et Boeing.
31 juillet CHINE, lancement d'un CZ 4B depuis Taiyuan porteur du satellite Gaofen placé sur orbite à 250-700 km.
29 juillet CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur de 2 satellites de navigation Beidou 3M 5 et 6 placés sur orbite à 21 000 km.
25 juillet USA, lancement du Falcon 9-60 porteur de 10 satellites de la constellation Iridium Next. C'est la 7eme mission iridium pour Space X qui a ainsi placé 65 satellites en orbite pour iridium depuis janvier 2017. Il reste une mission pour Space X en octobre avec 10 autres satellites. 6 restent au sol en secours. Les précédents iridium avait été lancé par des lanceurs US Delta 2 (60 satellites lancés en 12 fois).
25 juillet EUROPE, lancement d'une Ariane 5 ES, L596, VA244 depuis le CSG porteur de 4 satellites Galiléo, placés sur orbite à 22 922 km. C'est le dernier tir en configuration avec un étage supérieur ES. La constellation Galiléo (738 kg) compte 26 satellites en orbite.
22 juillet USA, lancement du Falcon 9-59 depuis le SLC40 porteur du satcom Telstar 19 VANTAGE, placé sur orbite GTO. C'est le premier vol du "block 5" depuis le SLC40. L'étage B1047 est récupéré en mer.
16 juillet EUROPE, les techniciens du CSG teste au banc un propulseur P120 qui équipera l'étage de base d'Ariane 6 en 2020 et Vega C dès l'an prochain.
14 juillet USA, la cabine Dragon DM 1 arrive au KSC après ses essais acoustiques à Plum Brook. La cabine va être préparé pour le vol de démonstration prévu le 31 aout prochain vers ISS.
12 juillet USA, les tours des pads 17 de cap Canaveral sont détruites. Le pad qui a lancé les 325 Thor et les Delta était en sommeil depuis 2011.
9 juillet RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2 depuis Baikonour porteur du cargo Progress MS 09 vers ISS. Il apporte 2567 kg d'équipements pour les astronautes. C'est le10e tir orbital pour la Russie cette année.
9 juillet CHINE, lancement d'un CZ 3A depuis Xichang porteur d'un satellite Beidou 2I7 placé sur orbite GTO.
  CHINE, lancement d'un CZ 2C depuis Jiunquan porteur d'une paire de satellites pour le Pakistan Pakistan Remote Sensing Satellite (PRSS 1) 1200 kg et Pakistan Technology Evaluation Satellite (PakTES 1A) 285 kg, places sur orbite à 600 km.
6 juillet INDE, l'agence spatiale ISRO procéde à un essais d'éjection d'un prototype de cabine spatiale. Le booster a décollé de Satish Dhawan et a culminé à 3 km d'altitude. La cabine de 13 tonnes s'est séparé avant d'atterrir sous ses parachutes en mer dans la baie de Bengal. L'inde doit lancer ses propres astronautes en 2020 en utilisant son lanceur GSLV mk3
29 juin USA, lancement du Falcon 9-58 du SLC40 porteur du cargo CRS 15 de la NASA vers ISS. L'étage "core" 1045, qui réalise son second vol n'est pas récupéré. Le cargo apporte aux occupants de la station 2697 kg d'équipements, dont 1712 kg dans la partie pressurisée (1233 kg d'expériences, 205 kg pour les astronautes, le reste en équipements pour ISS). Le cargo embarque aussi CIMON, Crew Interactive Mobile Companion qui aidera l'astronaute ESA Guerst dans sa mission.
28 juin USA, le lancement de la première RocketLab commerciale repoussé suite à des problèmes techniques sur un moteur.
27 juin

CHINE, lancement d'un CZ 2C depuis Xichang porteur d'un satellite "non annoncé" placé sur orbite à 470 km, baptisé Binart Stars A and B".

16 juin RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2.1B depuis Plesetsk porteur d'un satellite de navigation "GLONASS-M (Uragan-M) No.47, Cosmos 2527 (1415 kg), placé sur orbite à 19 000 km.
14 juin RUSSIE, EVA d'ISS pour Drew Feustel et Ricky Arnold pour des travaux d'entretien en dehors de la station.
12 juin JAPON, lancement d'un H-2A depuis Tanegashima porteur d'un satellite de télédétection  Information Gathering Satellite (IGS) Radar 6 placé sur orbite héliosynchrone à 500 km.
6 juin RUSSIE, lancement d'un Soyuz FG depuis Baikonour porteur du vaisseau Soyouz MS 09 à destination d'ISS. A bord, le russe Sergey Prokopyev, l'astronaute ESA Alexander Gerst et l'astronautes NASA Serena Aunon-Chancellor, composant l'expédition 56/57.
5 juin CHINE, lancement d'un CZ 3A depuis Xichang porteur du satellite Fengyun 2H (Fengyun 2-9), placé sur orbite GTO. C'est le 50e tir de l'année.
  RUSSIE, retour du Soyouz MS 07 sur terre avec Anton Shkaplerov, Scott Tingle et le Japonais Norishige Kanai après 164 jours dans l'espace.
4 juin USA, lancement du Falcon 9-57 porteur du satcom SES 12 (5383 kg) placé sur une orbite GTO. L'étage B1040 n'est pas récupéré en mer. c'est le 13e étage à revoler. Space X a utilisé comme second étage un Bk5
2 juin CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Jiuquan porteur du satellite de télédétection Gaofen 6, placé sur orbite héliosynchrone (1064 kg) et un CubeSat Luojia 1.
30 mai USA, Virgin Galactic réalise un vol complet avec le SS2 culminant à 34 km d'altitude avant de revenir se poser au sol dans le désert de mojave. C'est le second vol du SS2 Unity après celui du 5 avril où le véhicule a culminé à 25km d'altitude.
26 mai USA, décès de l'astronaute Alan Bean à 86 ans. Marin, il est sélectionné par la NASA en 1963. Backup pour GT10 et Apollo 9, il vole sur Apollo 12 et marche sur la lune au coté de Pete Conrad en novembre 1969. Bean volera ensuite 59 jours à bord du Skylab. Artiste peintre, il est resté célèbre par ses oeuvres représentant la lune et la marche des 12 "monn walkers".  Des 12 hommes a avoir marche sur le lune entre 1969 et 1972, il en reste seulement 4 encore en vie, Buzz Aldrin, pilote du LM sur  Apollo 11, Dave Scott, commandant d'Apollo 15, Charlie Duke, pilote du LM d'Apollo 16 et le géologue et ancien sénateur Harrison Schmitt, pilote du Lm sur Apollo 17.
22 mai USA, lancement du Falcon 9-56 porteur des satellites GRACE de la NASA placé sur orbite à 490 km et après un vol transatlantique les 5 satellites de la constellation iridium NEXT (860 kg chacun) sur une orbite 490-710 km. L'étage B1043-2 n'est pas récupéré en mer. C'est le 12eme vol d'un étage éprouvé. Une tentative de récupération de la coiffe échoue avec le bateau Mr Steven.
21 mai USA, lancement d'un Antares d'Orbital ATK depuis Wallop Island porteur du cargo Cygnus OA 9 à destination d'ISS. Cygnus 9, baptisé "J R Thompson" apporte 3250 kg d'équipements, matériels et vivres aux astronautes.
20 mai CHINE, lancement d'un CZ 4C depuis Xichang porteur du satellite de télécom Queqiao (425 kg), placé sur orbite GTO.
16 mai RUSSIE, EVA d'ISS pour Drew Feustel et Ricky Arnold, afin de remplacer une pompe à ammoniac sur une des poutres de la station.
11 mai USA, lancement du Falcon 9 55 du LC 39A porteur du satellite Bangabandhu placé sur orbite GTO. Il sera ensuite calé en GEO par 119°E. C'est le premier tir du Falcon 9 Block 5.
8 mai CHINE, lancement d'un CZ 4C depuis Taiyuan porteur du satellite Gaofen 5, placé sur orbite héliosynchrone à 750 km.
5 mai USA, lancement d'un Atlas 5, AV-078, Atlas 5-401 depuis Vandenberg porteur de la sonde martienne Insight (Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport), 694 kg. Arrivée en orbite de Mars, la sonde larguera un lander de 400 kg qui percera le sol martien sur 15 mètres. C'est la première sonde interplanétaire lancée depuis la Californie.
3 mai CHINE, lancement d'un CZ 3B/E depuis Xichang porteur du satcom APStar 6C pour l'Asie, placé en orbite GTO.
29 avril USA, Blkue Origin fait voler son lanceur New Shepard pour la 8e fois
26 avril CHINE, lancement d'un CZ 11, lanceur à poudre, depuis Jiunquan porteur de 5 petits satellites de télédétection Zhudai 1 et OHS 1, placés en orbite héliosynchrone.
25 avril RUSSIE, lancement d'un Rokot /Briz KM depuis Plesetsk porteur du satellite Européen  Sentinel 3B (observation de la terr) placé sur orbite héliosynchrone à 800 km.
C'est le dernier tir commercial du Rokot et le dernier de la mission Eurokot. Le reste des lancements sera pour le gouvernement russe.
24 avril EUROPE, report du lancement d'Ariane 5 VA 243 suite à l'indisponibilité du satcom Indien GSAT 11, retourné en Inde suite à une défaillance de GSTA 6A lancé le 29 mars dernier. Le prochain lancements sera AA 244 en juillet avec 4 satellites Galiléo. Le lancement du satcom Azespace 2/Intelsat 38 passe après avec un autre passagers à définir
23 avril USA, Jim Bridenstine, est nommé 13e administrateur de la NASA par le président Trump
18 avril USA, lancement du Falcon 9-54 depuis le SLC40 porteur de la sonde NASA TESS placé en orbite elliptique autour de la terre. (108 000-376 000 km). L'étage "core" B1045 est récupéré en mer sur barge.
  RUSSIE, lancement d'un Proton M Britz depuis Baikonour porteur du satellite militaire russe Blagovest 12L, Cosmos 2526 placé sur orbite GTO
14 avril USA, lancement d'un Atlas 5 AV-079 du SLC 41 porteur de 3 satellites militaires.
11 avril INDE, lancement d'un PSLV XL depuis Sriharikota porteur du satellite de navigation IRNSS 1I (1425 kg) placé sur orbite GTO. Premier d'une série de 4.
10 avril CHINE, lancement d'un CZ 4C depuis Jiunquan porteur de 3 satellites espions placés sur orbite à 1000 km.
5 avril EUROPE, lancement d'Ariane 5 ECA VA 242 depuis le CSG porteur de 2 satellites, DSN 1 Superbird 8 (Japon) et Hylas 4 (GB) placés sur orbite GTO.
2 avril USA, lancement du Falcon 9-53 depuis le LC40 porteur du cargo CRS 14 à destination d'ISS. Il apporte  2630 kg d'équipements pour les astronautes. L'étage "core" B1039, dont c'est le second vol n'est pas récupéré en vol.
  CHINE, rentrée dans l'atmosphère de la station Tiangong à 00h16 TU au dessus du pacifique. Lancé en septembre 2011, ce laboratoire de 8 tonnes (10 m de long) n'aura été opérationnel que 2 ans. Shenzhou 8 inhabité s'y attache en novembre 2011, puis l'équipage de SZ 9 en juin 2012 y séjourne 12 jours et enfin l'équipage de SZ 10 en juin 2013 pour 15 jours. En mars 2016, le laboratoire devient incontrôlable suite à des défaillances techniques et commence à perdre de l'altitude. Un second module Tiangong 2 est lancé en 2016 et sera visité par l'équipage du vaisseaux SZ 11 durant 32 jours.
TG 1 est le 49e objet en masse a retombé de façon incontrôlé depuis 1957 de son orbite devant Columbia en 2003 (106 tonnes), Skylab en 1979 (76 tonnes et l'étage S2 du Saturn 513 en 1975 (45 tonnes).
31 mars CHINE, lancement d'un CZ 4C depuis Taiyuan porteur de 3 satellites d'observation de la terre de 800 kg placés sur orbite à 640 km Gaefen 1-02, 1-03 et 1-04. 14 satellites de ce types seront mis sur orbite par les Chinois
30 mars USA, lancement d'un Falcon 9-52 depuis le SLC 4 de Vandenberg porteur de 10 satellites de la constellation iridium NEXT. Le "core" 1041 n'est pas récupéré en mer. Space X tente une récupération d'une demi coiffe sans succès.
29 mars CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur de 2 satellites de navigation Beidou (30 et 31) placés sur orbite à 21 500 km
  RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2-1v depuis Plesetsk porteur d'un satellite militaire Cosmos 2525 placé sur orbite à 316 km.
  INDE, lancement d'un GSLV F08 depuis Sriharikota porteur d'un satellite de télécom GSAT 6A place sur orbite GTO.
21 mars RUSSIE, lancement d'un Soyouz FG depuis Baikonour porteur du Soyouz MS 08 piloté par Oleg Artemyev, Andrew Feustel et Rick Arnold à destination d'ISS (exp 55/59).
17 mars CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Jiunquan porteur d'un satellite de surveillance LKM 4 (Ludikancha Weixin) placé sur orbite à 500 km.
9 mars EUROPE, lancement d'un Soyouz 2-1b depuis le CSG porteur de 4 satellites de la constellation O3b placés sur orbite à 190-7 900 km.
6 mars USA, lancement d'un Falcon 9 depuis le SLC 40 porteur du satcom Hispasat 30W6 placé sur orbite GTO. l'étage "core" 1044 n'est pas récupéré en mer.
1er mars USA, lancement d'un Atlas 5-541 depuis le SLC 41 porteur du satellite GOES S placé sur orbite GTO.
27 février JAPON, lancement d'un H2A depuis Tanegashima porteur du satellite militaire IGS Optical 6.
22 février USA, lancement d'un falcon 9 depuis le SLC 4 de Vandenberg porteur du satellite PAZ placé sur orbite héliosynchrone. L'étage "core" 1038 n'est pas récupéré en mer. Le anceur utilisait une nouvelle coiffe dite 2.0, équipé pour être récupérer en mer.
13 février RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2-1a depuis Baikonour porteur du vaisseau Progress MS 08 à destination d'ISS. Il apporte des vivres et équipements pour les astronautes.
12 février CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur de 2 satellites de navigation Beidou 3M placés sur orbite.
   
   
   
6 février USA, lancement du Falcon 9 Heavy de Space X depuis le LC39A porteur d'une voiture tesla "Roadster" rouge en guise de charge utile. Après des années de travail, Space X teste la version "Heavy" du Falcon 9, associant un "core" central et 2 "core" latéraux en guise de boosters. Le lancement a lieu en fin de fenêtre, après un petit report du aux vent en latitude, les 1400 tonnes du lanceur s'élançant dans le ciel bleu de Floride sous la poussé de ses 27 moteurs Merlin. Les 2 "core" latéraux , après s'être détaché sont récupéré en LZ1 ensemble. Le "core" central, lui manque la barge en er et coule. L'étage supérieur place la tesla de 1250 kg en orbite elliptique croisant celle de Mars après 3 allumages de son moteur.
3 février JAPON, lancement d'une fusée SS 520 depuis Kagoshima porteur de 3 cubeSats places sur orbite à 190-2000 km. Cette mini fusée, 10 m de long pour 2600 kg, basée sur une fusée sonde en fait la plus petite au monde. Elle a volé en 1998 en version 2 étages. En 2017, elle vole comme lanceur de satellite mais échoue après la perte de sa télémétrie de vol.
2 février CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Jiuquan porteur d'un satellite Zhangheng 1 placé sur orbite à 500 km.
1er février RUSSIE, lancement d'un Soyouz 2-1a depuis Vostochny porteur d'un satellite Kanopus-Vulkain et des microsatellites placées sur orbite à 510 km. C'est le second vol depuis le nouveau cosmodrome.
31 janvier USA, lancement du Falcon 9-49 depuis le SLC 40 porteur du satellite GovSat 1 placé sur orbite SSTO. L'atge B1032 n'est pas récupéré en mer.
25 janvier EUROPE, lancement d'Ariane 5ECA VA241 depuis le CSG porteur de 2 satcoms SES 14 et Al Yah 3. Quelques minutes après l'allumage de l'étage supérieur, la télémétrie avec le lanceur est perdu ne confirmant pas la bonne fin de la mission. Plus tard, Arianespace confirme la mise en orbite des satcoms mais avec une mauvaise inclinaison orbitale. Le lanceur a pris au décollage au mauvais azimut de lancement, une enquête est en cours.
  CHINE, lancement d'un CZ 2C depuis Xichang porteur de 3 satellites Yaogan placés sur orbite à 600 km.
24 janvier USA, après de nombreux report depuis décembre dernier, Space X réalise finalement le "hot fire" du lanceur Falcon 9 Heavy en allumant les 37 moteurs Merlin pendant 12 secondes. Les techniciens vont maintenant examinés et analysés les données de l'essai avant de donner le "go" pour un lancement d'ici 15 jours, début février.
21 janvier NOUVELLE ZELANDE, lancement d'un Electron de Rocket Lab depuis le complexe de tir n°1 de la péninsule de Mahia porteur de 3 CubeSats placés sur orbite à 300-500 km. Electron est un lanceur de 17 m de hauteur pour 120 cm de diamètre pesant 13 tonnes et capable de placer 225 kg en orbite LEO et 150 kg en SSO. Les réservoirs RP1 et LOX du  premier étage sont en fibre de carbone alimentant 9 moteurs Rutherford totalisant 16 tonnes de poussée. Le second étage est alimenté par un seul moteur Rutherford. Ces moteurs développés en interne utilisent des pompes électriques alimentées par des batteries pour injecter le propergols, une innovation de Rocket Lab. Il a été conçue grâce à l'impression en 3D. Ce succès intervient après l'échec du premier tir en mai 2017 où le lanceur a du être détruit 4 mn après le décollage suite à un bug informatique. C'est le premier succès orbital pour la Nouvelle Zélande.
20 janvier USA, lancement d'un Atlas 5 411 du SLC 41 porteur du satellite militaire SBIRS GEO 4 (4500 kg) placé sur orbite GTO. Le tir avait été repoussé de 24 heures.
  USA, le lanceur Falcon Heavy de Space X est toujours en attente de sa mise à feu statique, "hot fire" depuis sa mise en place sur le pad 39A en début de mois. Les techniciens ont déjà réalisé 2 campagne de remplissage des réservoirs du lanceur, mais bute sur des problèmes de mise au point sur les équipements "sol".
Space X doit par ailleurs lancer GovSat 1 (SES 16) à la fin du mois du SLC 40 avec un Falcon 9 et le satellite PAZ depuis Vandenberg début février.
19 janvier CHINE, lancement d'un CZ 11 à propergol solide depuis Jiuquan porteur d'un satellite militaire Jilin 1 Video 7 et 8 placé en orbite géosynchrone. C'est le 3e vol connu du lanceur CZ 11 de 58 tonnes depuis septembre 2015 et novembre 2016.
17 janvier JAPON, lancement d'un Epsilon depuis Kagoshima porteur d'un satellite radar ASNARO 2 placé sur orbite.
13 janvier CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Juiquan porteur d'un satellite LKW 3 placé sur orbite à 500 km.
12 janvier USA, lancement d'un Delta 4M 5+2 depuis le SLC 6 de Vandenberg porteur d'un satellite NRO 47 placé sur orbite. C'est le 42e tir du PSLV et le premier depuis l'échec de 2017 (problème à la séparation de la coiffe).
12 janvier INDE, lancement d'un PSLV C40 depuis Sriharikota porteur d'un satellite CartoSat 2F (cartographie)  et 31 micro satellites placés sur orbite héliosynchrone.
11 janvier CHINE, lancement d'un CZ 3B depuis Xichang porteur d'un satellite Beidou 3M placé sur orbite à 21 500 km.
9 janvier CHINE, lancement d'un CZ 2D depuis Taiyuan porteur des satellites GaoJing 1-3 et 1-4 placés sur orbite.
8 janvier USA, lancement du Falcon 9-46 depuis le SLC40 porteur du satellite classifié "Zuma" placé sur orbite. Le premier étage B1043, un Block 4 est récupéré au sol sur la LZ1. Zuma est un satellite militaire construit par Northrop Grumman. Les premières infos font état d'un problème lors de la séparation du satellite qui serait retombé en mer.
6 janvier USA, décès de l'astronaute John Young à l'age de 87 ans des suites d'une pneumonie.
Pilote de la Navy, il avait été sélectionné par la NASA en 1962 dans le groupe 2. Il vole sur Gemini 3 en mars 1963 au coté de Guss Grissom, puis sur Gemini 10 avec Mike Collins en juillet 1966 et Apollo 10 en mai 1969 pour un dernier vol de répétition autour de la lune. Sur la lune, il y marche en avril 1972 avec Charles Duke pour Apollo 16 en posant sur le site Descartes. il teste a cette occasion le "rover "lunaire. Chef du bureau des astronautes en 1974, il vole sur le premier vol du Space Shuttle en avril 1981 au coté de Bob Crippen. STS 9 avec le laboratoire Européen Spacelab sera son dernier vol. Pressenti pour commander la mise en orbite du télescope Hubble, il est évincé suite à ces critiques sur la sécurité du programme Shuttle auprès-s de la NASA. Il quitte le poste de chef des astronautes en mai 1987 et se retire de la NASA en 2004. Il passe au total 835 heures dans l'espace 34 j, 19h et 39 mn), dont 20h15 mn en 3 EVA sur la lune.
 
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2017
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2016
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2015
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2014
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2013
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2012
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2011
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2010
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2009
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2008
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2007
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2006
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2005
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2004
L'ACTUALITE SPATIALE DE 2003
L' ACTUALITE SPATIALE DE 2002
L' ACTUALITE SPATIALE DE 2001
L' ACTUALITE SPATIALE DE 2000